vendredi 14 avril 2017

¤ Marked Men, Tome 5 : Rowdy, de Jay Crownover ¤


Résumé :
C'est le cœur brisé par son unique et grand amour que Rowdy Si James a quitté son Texas natal pour se consacrer à son art, le tatouage. Bien déterminé à ne plus jamais tomber amoureux, il souhaite juste profiter de la vie et de ses amis, et surtout, de toutes les jolies filles de Denver. Mais c'était avant qu'un des fantômes de son passé ne fasse irruption dans sa vie.
Pin-up tatouée aux formes affolantes, Salem Cruz a quitté une maison remplie de règles et de tristesse, sans jamais se retourner, pour vivre une vie de nomade. De son enfance, elle ne garde qu'un seul bon souvenir, celui d'un garçon aux yeux bleus, bourré de talent et amoureux de sa petite sœur.
Aujourd'hui, alors que le destin est un vieil ami les ont réunis, Salem est déterminée à montrer à Rowdy qu'il a choisi la mauvaise soeur et qu'ils sont faits pour être ensemble. Mais on n'échappe jamais à son passé et la seule personne qui, autrefois, les liait, resurgit, menaçant de les séparer pour de bon.
Des bad boys sexy et marqués par la vie
une plongée dans l'univers du tatouage
un groupe d'ami et colocataires attachants.



Editeur : Hugo Roman 
Collection : New Romance
Paru le : 30 Mars 2017
Pages : 430


Mon avis :
Je remercie chaleureusement les Editions Hugo Roman pour l'envoi de ce cinquième tome. Une suite une fois de plus très attendue avec un personnage qu'il me tardait de connaître un peu plus intimement. Rowdy est loin de m'avoir déçue et pourtant, pas de coup de cœur à l'horizon.

Très heureuse de retourner sans plus attendre dans un univers qui me plaît tant, c'est très confiante que je suis partie à la découverte de prime abord du personnage de Salem Cruz, cette jeune femme au look de pin-up. Une chose est sûre, elle ne passe pas inaperçu, les hommes se retournent sans scrupule sur son passage et elle en est bien consciente. Seulement, il est grand temps pour elle de reprendre un peu sa vie en main et d'affronter son passé en la personne de Rowdy. Un coup de téléphone de Phil et la voilà à Denver, prête à accepter ce poste dans le second et nouveau salon de tatouage. La raison de ce revirement de situation, pour elle qui mène une vie de bohème, sans attache ni adresse attitrée, est simple : Rowdy, eh oui encore lui ! Ce dernier ne semble pas ravi étant donné comment leurs adieux se sont déroulés dix ans plus tôt. Des souvenirs de leur enfance commune dans cette petite ville paumée l’assaillent de toute part, il ne se sent pas prêt à affronter ces nombreux démons et repenser à Poppy, la seconde sœur Cruz, encore moins. Pourtant, une discussion s'impose, mêlant désirs et sentiments amoureux qu'ils n'étaient près ni l'un ni l'autre de ressentir avec une telle force, ce qui va très légèrement compliquer les choses…

Ce tome-ci est beaucoup axé sur le premier amour, le cœur brisé, les déceptions, la perte d’êtres chers, les non-dits et j'en passe ! Autant de choses plus ou moins déjà abordées dans les autres tomes, selon l'intensité que l'auteure insuffle à travers ses personnages. J'ai aimé que l'on retrouve tous ces codes qui font que cette saga marche si bien cela a un petit côté rassurant, je trouve. Elle est entraînante, joyeuse malgré tout ce que les personnages endurent ou ont enduré seuls par le passé. Ils ont chacun une force et une combativité à toute épreuve remarquablement étonnante. On vit au sein de toute cette petite bande avec plaisir et on se sent comme à chaque fois accueilli à bras ouvert, comme ce fut le cas pour la jolie pin-up qui s'est fait sa place en un battement de cils.

Concernant l'histoire, on se concentre beaucoup sur la relation passée puis présente de Rowdy et Salem, ce qui est tout à fait normal. D'ailleurs, j'ai tout particulièrement aimé les souvenirs qu'ils évoquent ou se remémorent, la force et la puissance des mots échangés étant enfants. Ces derniers nous suivent, nous collent à la peau une fois adulte et c'est là que l'on se rend compte de l'importance qu'ils peuvent avoir sur notre futur, nos projets. L'histoire se concentre également sur les autres membres du groupe, nous avons droit à des nouvelles et des réjouissances très plaisantes et j'adore tout simplement partager leurs petites tranches de vies toutes plus palpitantes et excitantes les unes que les autres. On les envie énormément d'avoir trouvé le bonheur dans leur couple et dans la famille de cœur qu'ils forment tous. Et puis au détour de quelques pages, l'auteure glisse des éléments sur ce qui va suivre dans le prochain tome, de nouvelles complications, un nouveau couple qui promet d'être explosif une fois encore et nous voilà embarqués sans ménagement dans le tourbillon quotidien des Marked Men !

En résumé, j'ai passé un très bon moment entourée de toute la troupe, mais aussi au sein du couple phare de ce cinquième tome. Pourtant, cette fois-ci ce n'est pas un coup de cœur, le schéma se répétant inlassablement semble-t-il et des événements assez prévisibles font que je me suis un peu lassée du concept, même si j'adore chacun de mes passages à Denver. Rowdy et Salem sont tous deux très attachants à travers leurs retrouvailles après dix années à errer comme des âmes en peine dans l'existence qu'ils avaient choisie et dont ils pensaient qu'elle leur suffisait. Le pouvoir des âmes sœurs et des sentiments amoureux est toujours bien mis en avant, vous mettant indéniablement les larmes aux yeux. Je ne peux que vous recommander ce tome, rien que pour connaître un peu plus le personnage masculin qui en vaut le coup, c'est une certitude !

Ma petite note : 


Merci encore à eux :



Mon avis sur les quatre premiers tomes qui sont eux de gros coup de  !) :

   

===>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...