mercredi 15 novembre 2017

¤ Pour le jeu, de R. S. Grey ¤

Résumé :
"Un peu de rivalité ne me fait pas peur, Kinsley. Je joue pour gagner."
Jeune recrue de l'équipe de foot de l'université de Los Angeles, Kinsley Bryant est promise à une brillante carrière. Si elle veut intégrer la sélection nationale pour les Jeux olympiques, elle doit tout donner, et non se laisser déconcentrer par son nouvel entraîneur, Liam Wilder, aussi sexy soit-il. Immense star du foot, il a également gros à perdre dans une relation avec l'une des joueuses qu'il coache. Mais il n'est pas toujours facile de se plier aux règles du jeu...








Editeur : JC Lattès

- Collection : Emoi
Paru le : 4 Octobre 2017
- Pages : 406


Mon avis :
Je remercie la Collection Emoi pour l'envoi de ce roman qui me faisait très envie. Je n'ai encore jamais lu de romance dans l'univers sportif et j'avais hâte de voir ce que cela donnait. Malheureusement pour moi, c'était un brin trop cliché…

Nous suivons Kinsley Bryant, cette jeune et brillante recrue de son équipe de foot universitaire. Elle est belle, a des parents riches, un brin superficielle mais pas trop, disons juste ce qu'il me faut pour ne pas être arrivée à m'attacher à elle et encore moins à m'identifier à son personnage. Et de l'autre côté nous avons Liam Wilder, footballeur professionnel, riche, célèbre et sexy à souhait. Je vous le donne en mille, c'est sur la jeune Kinsley qu'il pose les yeux lors d'une soirée un peu trop alcoolisée pour elle. Elle ne le reconnait pas vraiment au départ, et ça lui plaît beaucoup à lui. Un léger petit flirt innocent de prime abord et les voilà quasiment accro l'un à l'autre. Mais toute histoire entre eux est impossible puisqu'il lui annonce presque aussitôt qu'il sera son coach à partir de lundi. Ce qui va légèrement compliquer les choses, entraîner des jalousies et des bizutages tous plus grotesques les uns que les autres…

Si au départ j'avais très envie de découvrir cet univers, les quelques pages lues m'y ont vite fait renoncer. On évolue dans un univers relativement particulier, légèrement en marge du quotidien du commun des mortels. Là on a l'impression de suivre des maîtres du monde, sportifs, motivés certes, et très doués, mais aussi légèrement au-dessus de tout, j'ai envie de dire. Leur célébrité monte en flèche très rapidement, la moindre phrase est déformée par les médias et un poids est venu s'écraser sur mes épaules au fur et à mesure de ma lecture. Kinsley semble être une des plus brillantes de son équipe avec une de ses deux copines, Becca, et de ce fait les médias tournent un peu autour d'elle avec insistance. D'autant plus avec son histoire avec Liam, allègrement ébruitée par sa capitaine d'équipe, une détestable jeune femme, née avec une cuillère en argent dans la bouche, oui encore une.

Le fait que l'on évolue autant dans le luxe m'a beaucoup dérangé et les personnages sont assez creux et superficiels. Ils se posent des questions existentielles tellement idiotes que cela m'a agacée plus d'une fois. Et pourtant, par moments on sent que notre héroïne est un peu plus que ce que l'on nous présente depuis le début. Elle se dévoile avec Liam et on se rend compte qu'elle est loin d'être aussi bête. Elle a la tête sur les épaules et se donne à fond pour poursuivre son but ultime, et c'est dans ces moments-là que j'ai le plus apprécié ma lecture, occultant presque les points négatifs. J'ai également beaucoup aimé les moments qu'elle passe à s'entraîner, ceux qu'elle passe aussi avec ses deux coéquipières et copines de chambre. C'est un peu plus léger et parfois assez drôle, et le poids que je ressentais s’évanouissait quelque peu. J'aime beaucoup leur complicité simple et à la fois très forte.

Pour ce qui est de sa relation avec Liam, je m'attendais à ce qu'elle soit un peu plus addictive, que le goût de l’interdit soit plus présent. Finalement, les choses entre eux se mettent rapidement en place et l’interdit s'envole en un battement de cils. Ce qui est à mon sens vraiment dommage, car c'était là tout l'intérêt de leur relation, même si je vous l'accorde, leur complicité est très touchante et agréable à lire, et oui effectivement elle m'a également fait sourire parfois. Concernant les moments un peu plus torrides, l'auteure n'y va pas avec le dos de la cuillère, mais elle ne s'attarde pas trop dessus non plus, ce qui est une excellente chose pour les personnes qui n'aiment pas lire ce genre de scènes. Personnellement, j'y suis habituée désormais et cela ne me dérange pas outre mesure.

En somme, j'ai passé un moment de lecture assez particulier. Je crois que j'avais quelques attentes tout en n’ayant jamais eu l'occasion de lire une romance dans l'univers sportif. Je suis ressortie très mitigée, car tout est finalement très prévisible, les problèmes se résolvent presque d'eux-mêmes et ce petit frisson auquel je m'attendais n'est pas assez prononcé pour qu'une réelle addiction s'installe. Je ne suis pas non plus parvenue à m'attacher totalement au personnage féminin, ce qui est assez dommage étant donné que c'est en général ce que je recherche quand je lis un bon roman, même sans prise de tête. Cela étant dit, Liam est un vrai délice pour l'imaginaire… Néanmoins, je ne peux que vous recommander ce roman afin que vous vous fassiez vous-mêmes votre propre avis.

Ma petite note

Merci encore à eux : 




===>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...