jeudi 23 novembre 2017

¤ November 9, de Colleen Hoover ¤


Résumé :
Leurs rendez-vous du 9 novembre leur offriront-ils un destin commun ?
Ce jour-là, le 9 novembre, en allant déjeuner avec son père au restaurant, Fallon ne s'attendait pas à rencontrer Ben. Elle ne se doutait pas que les quelques heures qu'ils passeraient ensemble seraient aussi magiques.
Ben veut devenir écrivain et son projet de livre passionne la jeune femme. Quant à Fallon, elle avait le rôle principal dans une série télévisée et une brillante carrière s'ouvrait à elle avant que sa vie ne bascule lors d'un terrible incendie deux ans auparavant. L'attirance entre eux est forte et immédiate.
Mais, à dix-huis ans, ils sont encore si jeunes pour décider de leur avenir. Et fallon doit s'envoler pour New York, le lendemain, où elle espère relancer sa carrière. A priori, rien ne semble possible entre eux.
Mais comment le savoir ?
Ils vont alors se fixer rendez-vous le 9 novembre, pour conserver la magie de cette rencontre et la confrontrer au temps qui passe.
Les années vont défiler, les 9 novembre aussi, tous différents et surprenants. Fallon et Ben vont en apprendre un peu plus, à chaque fois, sur leur présent mais aussi sur leur passé.



Editeur : Hugo Roman
Paru le : 4 octobre 2017
- Pages : 357


Mon avis :
Je remercie les éditions Hugo Roman pour l'envoi de ce roman très attendu pour ma part. La sortie d'un nouveau roman de Colleen Hoover est toujours un événement à ne pas louper pour moi, même si je suis loin d'avoir lu tous ses ouvrages. Mais je savais plus ou moins en m'embarquant dans ce nouvel univers que j'allais passer un bon moment et ce fut bien plus intense que je ne l'aurais cru…

Nous suivons de prime abord Fallon, jeune femme meurtrie par la vie aussi bien mentalement que physiquement. Elle a un caractère bien trempé malgré le peu d'estime et de confiance en elle qu'elle dégage. On se prend très vite d'affection pour elle tout en apprenant petit à petit à la connaître un peu mieux. On comprend bien vite qu'elle a un rapport assez difficile avec son père, celui-là même qui, selon elle, est responsable de la meurtrissure de son corps, résultat d’un terrible incendie causé un 9 novembre tout à fait banal jusque-là. A cette même date deux ans après, elle fait la connaissance de notre second narrateur, Ben, un jeune homme en apparence légèrement débraillé, une imagination débordante et le projet ultime de devenir écrivain. Quant à elle, sa carrière de jeune actrice semble fichue d'après son père, mais Ben l'encourage par tous les moyens à poursuivre son rêve, l'incite à s'installer loin de lui à New York alors qu'ils viennent tout juste de se rencontrer dans des circonstances atypiques. Des sentiments naissent tout doucement et me voilà prise par la curiosité d’en connaître davantage…

Je n'étais pas totalement convaincue au départ pour la simple raison que ce concept ne m'est pas complètement nouveau. Disons qu'il me faisait beaucoup penser au film « 7 ans de séduction », où le principe n'est pas tout à fait pareil dans le sens où ils ne passent pas de pacte autour d'une date précise. Mais les héros se retrouvent à des étapes importantes de leur vie, loin d'être propices à un éventuel début d'histoire d'amour. C'est en cela que je n'ai pas été totalement émerveillée par la découverte, je dirais. Mais une fois que j'ai réussi à me détacher de cette petite ressemblance, j'ai pu apprécier pleinement ma lecture et je suis bien contente d'avoir lâché prise et de m'être laisser emporter par les mots enchanteurs et si addictifs de l'auteure. Colleen trouve toujours aussi bien les mots pour capter notre attention quelle qu'elle soit.

°•°• Parfois, le confort empêche de bien faire le point sur sa vie. on n'atteint vraiment son but qu'à travers l'inconfort et le travail. Pas quand on se cache dans un refuge douillet.•°•°

On apprend par petits bouts très légers distillés au fil des pages l’histoire des personnages, de Ben, cet apprenti écrivain aux allures de bohème. A vrai dire, c’est lui qui m’intriguait le plus, puisque c’est lui qui entre de plein fouet dans la vie de Fallon. Au départ on se demande un peu d’où il sort, quelles sont réellement ses intentions, et puis on se rend compte bien vite que la vie ne l’a pas épargné non plus, loin de là, et qu’il semblerait que ce soit lui qui tienne le plus aux rendez-vous qu’ils se fixent tous les 9 novembre. Puis on va se rendre compte que Fallon, d’apparence si discrète et protectrice envers ses propres sentiments, va s’élever, se révéler, prendre confiance en elle au contact de Ben. Ils se connaissent à peine et se voir un jour par an ne constitue pas réellement une relation ni même une simple amitié pour le reste du monde, mais pour eux c’est bien réel, bien vivant. Ils se forment une bulle si puissante et si douce que j’ai souvent eu les larmes aux yeux tout en me demandant régulièrement ce qui allait leur tomber dessus, car tout ceci est bien trop beau pour être vrai.

L’acceptation de soi, le pardon et l’amour sont au centre de ce roman, et c’est ce qui à mon sens en fait toute sa force. Les personnages et l’histoire peuvent paraître creux de prime abord, mais quand on lit entre les lignes, qu’on reste attentif à chacune de leurs actions, on y voit ce qu’il se cache derrière et c’est bien plus profond que tout ce que j’ai pu imaginer. J’ai eu l’impression de prendre une claque au dénouement de toute cette histoire et en même temps, tout ceci paraît tellement « logique » j’ai envie de dire qu’il ne pouvait en être autrement. J’ai été plus qu’happée par cette lecture, elle m’a tenue en haleine, m’a fait passer par tellement d’émotions contradictoires à la fois que j’en ai eu le souffle coupé à chaque fin de chapitre. Il m’était difficile de lâcher ce roman si prenant.

En somme, j’ai passé un moment de lecture très addictif, enivrant et captivant et je n’ai pas vu le temps passer aux côtés de Ben et Fallon. Ces deux personnages sont si différents et à la fois si complémentaires l’un pour l’autre que cela en est vraiment très touchant. Je ne sais pas exactement à quel moment j’ai su que ce roman serait un très gros coup de cœur pour moi, mais il n’empêche que c’en est un et haut la main. J’ai vibré au contact de cet univers si particulier et à la fois si semblable au nôtre. L’histoire est poignante et écrite avec une telle justesse qu’on ne peut que l’apprécier pleinement. Elle est pleine d’espoir, d’amour et de bons sentiments malgré tout ce qui s’est passé pour qu’ils en arrivent là que je ne peux que vous recommander chaudement ce roman les yeux fermés !

Ma petite note :   






Merci encore à eux : 



===>


2 commentaires:

  1. Je l'avais déjà vu passer sur d'autres blogs et j'hésitais à me le procurer, plus maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi merci pour ce beau compliment :p et belle lecture à venir.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...