mercredi 16 août 2017

¤ Un merci de trop, de Carène Ponte ¤


Résumé :
Sage et obéissante depuis le jour de sa naissance, Juliette a tour à tour été un bébé facile, une enfant modèle, une adolescente sans problèmes et une jeune fille rangée. A presque 30 ans, habituée à dire docilement oui à tout et effacée jusqu'à la transparence, elle ronronne dans la chaleur rassurante d'une vie sans remous d'assistante de gestion. Jusqu'à ce "merci" de trop, seule réponse qu'elle parvient à bafouiller après une énième humiliation professionnelle. Ouvrant brusquement les yeux sur le désert de son existence, Juliette décide de démissionner et d'enfin vivre ses rêves, au risque du désordre. Et du désordre, il va y en avoir beaucoup...





Editeur : Pocket
Collection : Best
Paru le : 15 Juin 2017
- Pages : 233



Mon avis :
C'est avec un plaisir non dissimulé que je me suis jetée sur le premier roman de l'auteure, après avoir découvert sa plume tout récemment avec « Tu as promis que tu vivrais pour moi » qui fut un très gros coup de cœur. Une plume et un style très accrocheurs, j'avais hâte de voir ce que celui-ci allait donner. Et puis la couverture de ce format poche me plaît pas mal, donc j'ai craqué sans hésiter mais le résultat est un brin moins concluant…

Je me suis donc retrouvée dans la peau de Juliette, cette jeune femme bien sous tous rapports, elle fait ce qu'on attend d'elle aussi bien dans sa vie professionnelle que privée. A presque trente ans, elle n'a jamais fait d'écart ni vécu sa vie comme elle l'aurait vraiment voulu au fond d'elle-même, de peur de décevoir ses parents qui ont toujours vu en elle une petite fille modèle, sans histoire. Oui, mais voilà, un beau jour Juliette n'en peut plus et se lâche complètement avec sa « supérieure », lui révélant ce qu'elle a sur le cœur, et dans la foulée démissionne. C'est donc avec un but bien précis qu'elle va se retrouver seule dans son petit appartement à tout faire pour réaliser l'un de ses rêves, tout en continuant à fantasmer sur son séduisant voisin pour lequel elle en pince, sans jamais lui avoir adressé la parole ni même connaître son prénom. Heureusement, j'ai bien vite compris que les héroïnes de l'auteure sont rarement seules dans leur vie, et sa meilleure amie Nina va se révéler bien utile…

Le ton de ce roman est très vite donné et l'issue des événements m'a beaucoup surprise, en bien je vous rassure. Mais j'avoue que je ne m'attendais pas à ça du tout. Juliette s'affirme un peu plus et prend peu à peu confiance en elle au fil des pages, même si cela prend du temps et que les vieilles habitudes ont la dent dure. Personnellement je me suis souvent reconnue en elle vis-à-vis des choses qu'elle n'a jamais osé faire par peur du regard des autres. Avec le temps cela va mieux, mais tout comme elle le passage fatidique de la trentaine approche pour moi et je ressens le besoin de faire certaines choses et effectuer certains changements dans ma vie. Sans doute l'âge qui veut ça, qui sait. En revanche, j'ai eu un peu de mal avec la décision qu'elle prend et qui va apporter un tournant sans retour en arrière possible dans sa vie. Je ne me sens absolument pas concernée par « pouponner », et j'avoue que par moments cela m'a ennuyé un peu…

J'ai également ressenti un certain malaise durant ma lecture. En effet, j'ai revu récemment le dernier Bridget Jones et déjà, l'héroïne me faisait un peu penser à elle, ce qui je vous rassure est une bonne chose étant donné que j'en suis fan à 100%. Mais là, la lecture de ce petit roman m'y a fait un peu trop penser et cela m'a déstabilisé, d'autant plus qu'on peut être heureux sans enfant, si si je vous assure que c'est possible ! Puis, je me suis mis cette grossesse de côté pour me concentrer sur son côté gaffeuse et terriblement attachante et là, j'ai ri, mais ri ! J'adore clairement l'univers ainsi que tous les personnages qui le composent, même ceux qui mériteraient plus que d'être simplement remis à leur place verbalement. Mais à bien y réfléchir, ces moments-là font un bien fou et on est obligé de ressentir de la fierté envers Juliette.

Concernant l'histoire en elle-même, je l'ai trouvée très touchante et attendrissante. On suit les états d'âme d'une héroïne qui prend enfin des décisions pour elle, pour prendre sa vie en main quoi qu'en pensent ses parents, avec le soutien bienveillant de sa meilleure amie. D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé cette dernière qui joue un rôle clé dans le bonheur futur de Juliette, « Sexy boys » son voisin a un prénom grâce à elle et bien plus encore. Elle n'hésite pas à lui parler franchement et à la secouer un peu pour qu'elle se force à sortir de ses zones de confort et le résultat est plaisant, pas seulement pour Juliette. Je pense que sans elle, cela aurait été plus compliqué de vivre autant d'aventures drôles.

En somme, j'ai passé un délicieux moment avec ce petit roman qui malheureusement se lit beaucoup trop vite. J'ai retrouvé la plume et le style de l'auteur sans problème, l'humour et le sarcasme qu'elle insuffle à ses personnages sont brillants et donnent indéniablement le sourire. Un roman feel good, qui comme « Tu as promis que tu vivrais pour moi », nous pousse à nous poser certaines questions sur notre vie actuelle. Malgré les petits bémols relevés et qui ne concernent finalement que moi, je me suis bien vite attachée à Juliette qui est vraiment le genre de nana que j'aimerais avoir comme amie dans la vraie vie. Elle est douce, touchante, entière et drôle, bref le cocktail explosif pour passer un bon moment. Je ne peux donc que vous recommander chaudement ce petit roman qui vous fera sourire à en avoir mal aux joues !

Ma petite note : 

Mon avis coup de cœur pour son deuxième roman :






===>


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...