vendredi 28 juillet 2017

¤ Le journal d’Aurélie Laflamme, Tome 5 : Championne, de India Desjardins ¤


Résumé :
Depuis qu'Aurélie sort avec le garçon le plus populaire du lycée, sa vie est complètement chamboulée. Adieu la gaffeuse que tout le monde regardait bizarrement : elle devient soudain la fille la plus cool du bahut !
Mais elle passe tellement de temps avec ses nouveaux amis qu'elle en oublie presque Kat, sa meilleure copine. Et celle-ci ne se gêne pas pour lui montrer son mécontentement. Par-dessus le marché, on lui rapporte que Nicolas, son ex -qui trotte encore dans ses pensées- serait toujours amoureux d'elle. Ce n'est finalement pas si simple d'être en haut de l'affiche.




Editeur : Michel Lafon (jeunesse)
Paru le : 2 Février 2012
- Pages : 287


Mon avis :
Comme chaque année, le moment de retrouver Aurélie  Laflamme est arrivé ! Mes retrouvailles avec cette jeune demoiselle, je réserve ce moment exclusivement en été quand je pars dans Les Landes, et quel plaisir cela a été avec la sensation de ne jamais l'avoir quittée, mais les au revoir se sont faits bien trop vite malheureusement.

J'ai eu le plaisir de la découvrir sous un nouveau jour, un jour qui ne lui ressemble pas du tout et dans lequel elle va peu à peu se laisser entraîner, quitte à se laisser grignoter petit à petit par sa « nouvelle elle ». La voici au bras du garçon le plus populaire du lycée, fan de hockey et pratiquant également ce sport et bien d'autres encore puisqu'il fait partie de l'équipe de foot du lycée. Aurélie fait de nouvelles rencontres, notamment le groupe d'amis de Iohann, délaissant presque sa bande d’amis dont Kat qui se montre très critique et négative vis-à-vis de ses nouvelles fréquentations. On pourrait prendre cela pour de la jalousie pure et simple étant donné qu'en plus elle n'a pas de petit copain en ce moment et que j'ai toujours eu un peu de mal avec elle. Mais on va se rendre compte au fil des semaines qu'en fait elle n'est pas si envieuse qu'on le pense et que ses remarques et mises en garde ne sont pas si infondées que cela finalement. Bien sûr, Aurélie n'y prend pas garde et vit sa vie de fille populaire à fond, s'étonnant bien souvent de certains avantages que cela apporte. Elle n'oublie pas pour autant sa vie de famille et son père, plus présent que jamais dans son cœur et dans toutes ses pensées…

Je dois dire que ce tome-ci déménage carrément ! On ne sait plus trop où donner de la tête tant elle vit à cent à l'heure : entre sa vie au lycée, à la maison, en famille, ses sorties et ses premiers pas dans le baby sitting qui sont à mourir de rire, on a de quoi faire. J'ai adoré la retrouver car malgré tous ces petits changements, on la reconnaît bien là avec son humour douteux, les films qu'elle se fait et qui partent dans tous les sens tant c'est ridicule bien souvent. Elle nous rappelle bien que c'est encore une jeune adolescente qui se cherche, mais elle me fait de plus en plus penser à une version plus jeune de Bridget Jones tellement elle est maladroite parfois et qu'elle a le don pour se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Ou bien encore quand elle dit tout haut ce qu'elle pense sans avoir vraiment analysé ce qu'elle s'apprête à dire. Elle est on ne peut plus franche et entière et ces petites tracasseries que l'on pourrait qualifier d’enfantines ou encore de superficielles nous rappellent que nous sommes nous aussi passés par-là à un moment donné de notre adolescence.

En dehors de tout cela, elle a un côté très loyal et tendre envers sa grand-mère, avec qui elle a noué une relation solide lors d'un été passé chez elle. Elle est émouvante et d'une certaine manière, se montre bien plus mature que la plupart des jeunes filles de son âge face au deuil. Elle a une manière de l'aborder qui est très touchante et juste finalement, ce que sa mère, une adulte accomplie, serait incapable de comprendre je pense. D'ailleurs, la relation qu'elle a avec cette dernière est vraiment excellente, entre les quiproquos et les moments de complicité où Aurélie a l'impression que sa mère peut lire dans ses pensées, qui sont exquis. Un joli trait d'humour dans ce tourbillon qu'est devenu sa vie. Et dans tout ça, j'ai également beaucoup aimé qu'un certain Nicolas revienne un peu sur le devant de la scène, car même si ce fut très bref, leur petite histoire avait son charme d'autant plus qu'il est indéniablement fait pour Aurélie. Il me tarde désormais d'être à l'année prochaine pour la retrouver et découvrir tout ça.

En résumé, j'ai passé un très bon moment aux côtés de ma copine de vacances. C'est toujours un plaisir de la retrouver, car je sais de source sûre que je vais avoir le sourire durant toute ma lecture. Pourtant, au départ ce n'était pas gagné, je me rappelle avoir trouvé le premier tome un peu trop jeunesse, mais une fois qu'on apprend à connaître cette jolie Québécoise, on ne peut qu'être charmé. Son trait d'humour est vraiment unique et ses gaffes légendaires ! Dans les tranches de vie qu'elle nous confie dans son journal, on retrouve tous les doutes, les craintes, mais aussi la joie de vivre, le pétillement et la fraîcheur qui l’animent. Je ne peux que vous conseiller de la rencontrer, de lire ses aventures au second degré et de vous rappeler que vous aussi vous avez eu son âge un jour. En tout cas personnellement, en plus de me rajeunir, c'est un vent de fraîcheur à chaque tome.

Ma petite note : 

Mes avis sur les tomes précédents :


   



===>


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...