mardi 20 juin 2017

¤ Tu as promis que tu vivrais pour moi, de Carène Ponte ¤


Résumé :
Quand on a trente ans, on n'est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C'est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.
Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.
Lorsque Molly reçois quelques jours après l'enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que son engagement va l'entraîner bien plus loin que ce qu'elle imaginait...





Editeur : Michel Lafon 
Paru le : 1er Juin 2017
- Pages : 363



Mon avis :
Je remercie chaleureusement les Editions Michel Lafon pour l'envoi de ce roman dont la thématique me parlait beaucoup. En effet, cela me rappelait fortement un film que j'ai vu et adoré, « P. S. I love you », alors j'avoue que je me suis beaucoup lancée à la découverte de ce roman pour ça. Avec l'espoir de retrouver un peu le frisson que j'avais ressenti en le visionnant et bien autant vous le dire sans tarder, ce roman est un très gros coup de cœur !

Nous sommes dans la peau de Molly, cette jeune trentenaire à la vie plutôt tranquille, paisible et sans trop de tracas. Elle est serveuse dans un restaurant de Paris et même si cela ne l'enchante pas vraiment, elle enchaîne les services jour après jour et lorsqu'elle rentre, elle retrouve son petit ami : Germain, avec qui la relation est encore toute fraîche. Pourtant, on se rend bien vite compte que ce quotidien relativement monotone, dans lequel elle évolue quasiment en mode automatique, ne la rend pas heureuse comme elle le mériterait, quand bien même elle tente avec force de s'en convaincre. Mais Marie, sa meilleure amie d'enfance, la personne qui la connaît le mieux et celle avec qui elle a le plus longtemps vécu une relation somme toute amicale, s'en est aperçu bien vite. Avant de partir, de la quitter pour toujours, puisque la maladie semble l'avoir emportée, elle décide de lui faire tenir une promesse, une simple promesse qui lui changera la vie à tout jamais : « Je voudrais que tu vives pour moi. Tu le ferais ? ». A partir de là, les événements s'enchaînent et les prises de conscience qui vont avec également, Molly n'est pas au bout de ses peines…

J'ai littéralement adoré ! Bien que le décès de Marie nous pince le cœur comme jamais, qu'on se rend compte à travers Molly quelle personne elle était et à quel point on aurait aimé la connaître nous aussi est déchirant. Mais bon dieu que ce roman est poignant, accrocheur, marquant et tellement, tellement beau finalement. Il véhicule tant d'amour, d'amitié et de bons sentiments que j'ai vécu tout cela comme si un train à grand vitesse me percutait sans ménagement. Les douze petites lettres que Marie lui a laissées pour les douze prochains mois avec chacune un objectif pour pousser Molly vers une vie meilleure, une vie qui lui correspondrait bien plus, mêlant amour et passion dévorante, sont follement excitantes. On est rapidement piqué par la curiosité de découvrir leur contenu et les pages s'enchaînent sans qu'on s'en rende compte.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, tout est loin d'être prévisible et personnellement je ne m'attendais pas du tout à la tournure des événements une fois que le voile se lève. En un sens, j'ai beaucoup aimé tout ce scénario ; puisque justement je n'arrêtais pas de me dire que Molly avait quand même beaucoup de chance pour que tous les changements qu'elle décide d'opérer dans sa vie se déroulent sans aucun accroc, c'était presque trop beau et je l'avoue, un poil rageant aussi. Mais, fort heureusement, il y a une raison à tout cela, assez tordue je l'avoue, ça correspond tant au personnage que nous n'avons pas eu la chance de connaître.



Durant cette grande aventure dans la peau d'une Molly qui se trouve être véritablement très attachante, on y fait de très belles rencontres. Celle qui m'a le plus émue et marquée est sans conteste Nadège, la gérante de ce salon de thé si cosy de Grenoble dans lequel j'aurais adoré passer des heures. Elle m'a tellement touchée et émue à travers la gentillesse et la bienveillance qu'elle transmet sans même s'en rendre compte à notre héroïne que j'ai eu bien souvent les larmes aux yeux au début de leur amitié. La seconde rencontre marquante est bien plus chaude, sexy et musclée, mais je ne vous en dirai pas plus, il vous faut le rencontrer ce John, c'est quelque chose ! La famille de la défunte est également très attachante, fragile et toute douce et l'on se prend à avoir énormément de compassion et d'amour pour eux, ces amis très chers de longue date.

Et dans tout ça, l'univers, les personnages, l'histoire que j'ai aimée au-delà des mots, il y a bien sûr la plume de l'auteure. Cette auteure française que je ne connaissais que de nom à travers son premier roman publié, « Un merci de trop », qui me faisait de l'œil depuis un petit moment et que je sais désormais que je découvrirai sans la moindre hésitation, rien que pour retrouver son style si captivant et prenant. Elle sait trouver les mots justes pour émouvoir le lecteur comme il se doit, on y décèle également son humour très contagieux (là en l'occurrence je pense aux notes en bas de pages), extra, vraiment ! Ce roman vous donne à la fois tout ce dont vous avez besoin pour passer un excellent moment de lecture, mais aussi tout ce qu'il vous faut pour vous poser vous aussi la bonne question : êtes-vous heureux ? Ce roman feel good, mais tellement plus, m'aura émue aux larmes à un point que je n'aurais pas imaginé. Je me suis sentie très proche de Molly pour une raison que je ne m’explique pas puisque je n'ai jamais eu d'amie d'enfance aussi dévouée que Marie et encore moins des parents aussi aimants et attentionnés… J'ai donc très certainement vécu tout cet élan de bienveillance par procuration.

En somme, je crois que vous l'aurez très largement compris, j'ai passé un sublime moment de lecture aux côtés de notre héroïne, de ses proches, mais aussi de toutes les personnes qu'elle rencontre dans sa quête du bonheur. Tout cela m'a également donné très envie de partir en weekend à Grenoble, pour découvrir par moi-même les dire de l’auteure concernant cette ville magnifique et très accueillante. Je ne peux que vous recommander les yeux fermés cette histoire, si belle, à la fois triste, mais remplie de bons sentiments qui vous feront à coup sûr réagir. Dans mon cas, j'ai bloqué dix minutes dessus en pleurant une fois fini, et j'ai su à ce moment-là que j'étais tombée indubitablement amoureuse de ce roman !

Ma petite note :  


Merci encore à eux :


La page de l'auteure (que je vous incite à suivre) : 




===>





2 commentaires:

  1. Il a l'air vraiment pas mal du tout à découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, vraiment <3 ! Découvre-le très vite si ce n'est pas déjà fait depuis ton com' ;)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...