vendredi 27 janvier 2017

¤ Affaires privées, Tome 1 : Coup d'éclat, de Molly O'Keefe ¤


Résumé :
La sulfureuse Monica Appleby est de retour à Bishop. Sa célébrité, elle la doit au drame familial qu'elle a vécu et qu'elle souhaite coucher sur le papier. Or, ce projet n'est pas du goût du maire, Jackson Davies, qui, pour sauver la ville d'une faillite économique, vient d'inscrire sa commune à un concours télévisé ultra médiatisé. Son objectif ! offrir à Bishop un nouveau départ,. Son ennemi numéro un : Monica, qui risque d'accaparer la presse. Et si cette apparente hostilité entre l'homme de pouvoir et la séduisante écrivaine dissimulait en réalité une profonde attirance ?






Editeur : J'ai Lu 
Collection : Love Addiction
Paru le : 4 Janvier 2017
- Pages : 408


Mon avis :
Je remercie chaleureusement les Editions J'ai Lu pour l'envoi de ce second roman de leur nouvelle collection Love Addiction. Je dois dire que je partais plutôt confiante étant donné que le premier que j'avais lu m'avait énormément plu. Eh bien quelle n'a pas été ma déception en lisant celui-ci. Une très grosse déception...

Nous rencontrons tout d'abord le personnage masculin, ce qui est assez rare dans une romance pour le souligner. Jackson Davies a tout pour plaire, il est plutôt bel homme, n'a pas encore atteint la trentaine, a des responsabilités plein la tête, ce qui le rend tout de suite plus important et sérieux et il y a de quoi puisqu'il est le maire de la petite ville de Bishop. Le genre de petite ville un peu perdue où tout le monde connaît son voisin et bien plus encore, où les ragots vont bon train et où l'activité est en décroissance à vue d'œil. Pour ce faire, Jackson n'a rien trouvé de mieux que de participer à une sorte de concours télévisé pour que leur ville soit choisie afin qu'une usine s'y implante pour créer des postes et attirer des touristes. Cela semble de prime abord complètement surréaliste, mais ce très cher maire s'y accroche de toutes ses forces et on ne peut pas dire qu'il manque d'arguments pour motiver ses troupes. Cela aurait pu marcher sans encombre si la tentation à l'état pur ne s'était pas matérialisée sous la forme de Monica Appleby, cette célèbre auteure revenue en ville pour déterrer une vieille histoire de meurtre...

Alors qu'en dire ? L'histoire en elle-même, bien qu'un peu « abracadabrante », semble sympathique et sort un peu de ce que je peux lire habituellement. En général j'apprécie ces changements et cette fraîcheur bienvenue, mais ici c'est absolument tout le contraire qui s'est produit. J'ai pris en grippe les personnages quasiment dès le début, je me suis crispée à leur rencontre et j'ai su sans l'ombre d'un doute que je n'allais pas aimer du tout ce roman ainsi que cet univers assez particulier. J'ai apprécié de découvrir la plume d'une nouvelle auteure, elle a un style assez entraînant et très visuel, mais il n'y a aucune profondeur dans ses personnages. Je ne me suis attachée à aucun d'entre eux. Je les ai trouvés creux et pour être tout à fait honnête, sans grand intérêt. Je n'aimerais pas les croiser dans la vraie vie, c'est certain. Et malheureusement, quand ça débute comme ça, ça ne peut qu'aller de mal en pis au fil de notre lecture.

À côté de cela, nous faisons la connaissance de bon nombre de personnages secondaires qui ont tous un rôle bien précis à jouer dans cette petite ville. En général j'aime beaucoup quand on croise d'autres personnages, cela nous permet de nous détourner un peu de la trame principale, du couple qui se forme tout en complication, comme bien souvent, mais là la sauce n'a définitivement pas pris. Je n'ai eu aucun atome crochu avec chacun d'entre eux et j'ai même réussi à en détester une assez rapidement. Ce qui m'a surprise étant donné que cela ne m'arrive jamais. Et quand j'ai su qu'un tome lui serait consacré, cela a renforcé mon choix de ne pas poursuivre cette saga. Il y a pourtant tout pour me plaire, un petit comité plus ou moins soudé, de la passion, une romance assez bien menée et au-dessus de toute cette toile de fond un objectif bien précis à atteindre. Mais, même en faisant tous les efforts du monde, je ne suis pas parvenue à l'apprécier. Ni à me détendre, à l'instar de l'évolution de Monica au contact de Jackson. Le côté télé réalité ne m'a pas du tout intéressée non plus, pas même le projet de notre héroïne qui est d'écrire un roman sur un meurtre datant de sa jeunesse et dont elle a été plus ou moins témoin. J'ai trouvé cela un brin ridicule et pas crédible pour un sou et du coup, cela m'a agacée de ne pas adhérer comme je l'aurais voulu !

En résumé, j'ai passé un moment de lecture assez décevant, je partais vraiment confiante à l'idée de lire un nouveau roman de cette collection, de découvrir une nouvelle auteure et au final rien n'a pris pour ma part, alors que je suis assez bon public en général. Je me console en me disant que je n'ai pas été la seule à ressentir cela, mais quand même la déception est là. Cela étant dit, si je ne poursuivrai pas cette saga, je ne laisserai pas tomber mes découvertes de cette collection, car à mon sens elle a quand même un bon potentiel. Vous vous en doutez, cette fois-ci je ne vous recommanderai pas chaudement cette lecture, mais néanmoins, faites-vous quand même votre avis. Si vous aimez l'ambiance petite ville cosy mais au bord de la faillite, les célébrités, les télés réalités, les héroïnes à la plastique parfaite, mais avec un gros problème d'ordre personnel et que vous êtes vous aussi accro au café, je pense que ce premier tome est fait pour vous !

Ma petite note : 


Merci encore à eux :






===>



2 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...