lundi 22 août 2016

¤ The Dark Duet, Tome 2 : Seduced in the dark, de CJ Roberts ¤

Résumé :
"Je sais que l'on m'observe. Il y a toujours quelqu'un. Quelqu'un qui essaie de me faire manger. C'est une femme. Elle me dit son nom, mais ça m'est égal. Elle ne m'intéresse pas. Rien ni personne ne m'intéresse vraiment. Il y a toujours quelqu'un qui m'observe.
Toujours.
Je veux partir d'ici. Je ne suis pas malade. Si Caleb était là, je sortirais sur mes deux pieds, heureuse, souriante, complète. Mais il est parti. Et ils ne me laissent pas le pleurer."


Editeur : Pygmalion
Collection : Romans
Paru le : 8 Juin 2016
Pages : 495

Mon avis : 
Je remercie de tout cœur les Editions Pygmalion pour l'envoi de cette suite que j'attendais avec beaucoup d'impatience ! Le premier tome m'avait complètement retournée et il avait été un presque coup de cœur, ici cela dépasse largement le coup de cœur pour tout ce que j'ai pu ressentir durant ma lecture.

Pour avoir lu le petit extrait à la fin du premier tome, je savais plus ou moins dans quelles conditions nous allions retrouver Livvie ou du moins j'en avais une petite idée. Je me suis laissé emporter par son récit qu'elle narre auprès de professionnels afin de démêler toute cette histoire qui est loin d'être simple. Elle se retrouve enfin libre du traumatisme qu'elle a subi durant ces quatre derniers mois au côté de Caleb son « maître », dresseur, bourreau, amant, amoureux ? Les qualificatifs deviennent de plus en plus nombreux au fil des pages pour le décrire tout à fait. On découvre à travers les flashbacks de Livvie ce qu'elle a vécu suite à l'agression dont Caleb l'a « sauvée » ou plutôt l'a récupérée  afin de mener à bien son projet initial : la vendre comme esclave sexuelle.  L'évolution de leur relation est assez particulière tantôt belle tantôt humiliante et avilissante pour elle, le moins que l'on puisse dire est qu'elle est unique. Tout au long de ce récit on ne sait pas vraiment sur quel pied danser, de même pour les sentiments qu'elle a développés pour celui qui l'a entraînée dans cette histoire. Est-ce le syndrome de Stockholm ? Ce qu'elle ressent est-ce vraiment réel ou lui a-t-il implanté ces sentiments pour mieux la contrôler et la détruire ?

Si la culpabilité d’aimer une histoire aussi difficile, compliquée mêlant violence, sexe, soumission et situation dégradante pour notre héroïne ainsi que pour toutes les personnes qui se retrouvent n’être plus que des objets pour assouvir tous les désirs de ces fortunés, je ne l’ai ressenti que très peu cette fois-ci. Je me suis laissé entraîner dans cet univers hors du commun tout en étant consciente que cela existe bel et bien malheureusement. D’ailleurs, en y repensant, c’est peut-être bien cela qui donne une tout autre dimension à cet univers. Une dimension où nous sommes projetés sans ménagement où nous devenons comme drogués par les mots de l’auteur, en en voulant toujours plus. Pour ma part, j’ai eu un peu de mal au départ non pas à cause de l’histoire, mais parce que je savais que j’allais être à fond dedans, que j’allais encore beaucoup m’investir émotionnellement et que j’allais avoir du mal à revenir dans le monde réel une fois fini. Pour tout vous dire, j’ai encore du mal cinq jours après avoir refermé le livre à me sortir de là. Je suis encore enfermée dans la demeure de Felipe, à la fois apeurée et amoureuse de Caleb.

•°•° Caleb avait l'intention de me vendre. Pour cela, je le haïssais. Quant au reste, je compris dans un choc que je pouvais lui pardonner. Je luttais chaque jour contre cette idée, chaque fois qu'elle se présentait, je voulais me persuader que cela ferait de moi un champ de ruine... mais mon cœur ne m'écoutait pas. Mon cœur, contrairement à ma raison, avait réservé une place à mon bourreau, qui était aussi mon réconfort. °•°•
~ Livvie ~

Ce qui fait vraiment la force de cette saga c'est que l'auteur n'y va pas par quatre chemins, on ne tourne pas autour du pot durant des pages et des pages. Il y a de la violence, des situations vraiment dégradantes où l'on se demande si c'est vraiment en train d’arriver. Elle ne prend pas une seule fois le chemin de la facilité et nous délivre l'histoire de Livvie et Caleb sans aucune retenue ! J'ai tout particulièrement adoré la manière dont j'étais crispée tout au long de ma lecture, car bien qu'elle soit difficile à lire tant ce que l'on ressent pour notre héroïne est fort, c'est justement cela qui m'a plu. J'ai dévoré les 300 dernières pages à une vitesse folle, malgré la taille de la police relativement petite pour mes yeux. Je ne pouvais plus m'arrêter, il fallait que je sache, que je connaisse le fin mot de l'histoire ! Tellement d'émotions, de ressentis contradictoires m'ont habitée durant cette nouvelle immersion que je serais bien incapable d'en parler dans le détail, mais une chose est sûre, ce second tome est une perle !

Concernant les scènes de sexe, elles sont relativement crues, parfois choquantes, on ne fait pas dans la dentelle c'est certain. Mais cela colle parfaitement bien avec ce que l'on nous sert depuis le début, même si certains passages peuvent être plus doux que d'autres, on ne se disperse pas dans le mielleux. En parallèle de tout cela j'ai beaucoup aimé les « moments présents » avec l'enquête policière et psychologique de Livvie. Ils sont assez courts en comparaison, mais très intéressant et un brin déroutant à suivre. Le tout forme un ensemble parfait, qui nous captive du début à la fin, on ne s'ennuie pas une seule seconde.

°•°• "C'est une technique que je pratique de longue date - manipuler les gens pour obtenir ce que je veux. C'est pour ça que tu crois m'aimer. Parce que je t'ai brisée et reconstruite précisément dans ce but. Ce n'était pas un accident. Quand tout cela sera derrière toi... tu t'en apercevras." •°•°
~ Caleb ~

En résumé, j'ai vécu cette lecture à fond et bien plus encore. Livvie, cette jeune femme qu'on a retirée de la vie qu'elle menait se révèle être bien plus forte qu'il n'y paraît et heureusement pour elle. Quant à Caleb, malgré tout ce qu'il lui a fait subir, je crois qu'il est difficile de reprocher à Livvie ce qu'elle ressent pour lui, puisque l'auteur fait en sorte qu'on le ressente aussi. J'ai absolument tout aimé dans cette « romance » plutôt atypique. Il me tarde de découvrir le troisième tome exclusivement dans la peau de Caleb si j'ai bien compris, d'autant plus avec les révélations qu'on a sur lui et qui m'ont laissée totalement bouche bée !  En tout cas, je ne peux que vous recommander cette saga, bien qu'elle ne soit pas à mettre entre toutes les mains, les âmes sensibles, abstenez-vous, vous êtes prévenues.

Ma petite note :  


Mon avis sur le premier tome :



Merci encore à eux :

2 commentaires:

  1. Eh bien... me revoici :) eytoui, déjà ;)
    Je viens de refermer ce tome et tout comme le premier, j'ai vraiment beaucoup aimé.
    Cette suite est émotionnellement semblable au premier dans la "relation" entre Caleb et Livvie : un coup chaud, un autre coup glacé... D'autres personnes entrent dans l'histoire et on découvre le "monde" de Caleb (dans un certain sens, ça m'a fait pensé aux séries ou films sur les gladiateurs : sexe, violence, soumission...). Au début, j'ai été un peu destabilisée entre les différents moments de la narration. D'ailleurs, la personnalité des deux agents m'a fait sourire vu l'histoire de Livvie ;) Par contre, j'aurais aimé connaître le devenir de certaines personnes comme Kid :'(
    J'ai beaucoup aimé la "fin" de leur histoire et je me demande ce que le dernier tome va nous révéler d'autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plutôt bon signe on dirait :D
      Ah oui tu trouve ? Je trouve justement qu'à travers ce chaud et frois elle évolue plutôt pas mal leur relation justement, parce qu'on perçois que Caleb se remet peut-être en question et n'est finalement pas si indifférent qu'il le devrait au sort de Livvie. Après ta comparaison avec des gladiateurs je t'aoue que c'est assez floue pour moi puisque je n'en regarde pas du tout. Oui les deux agents c'est assez spécial aussi, on se dit "bon dieu mais ils sont tous obsédé c'est pas possible XD" ! Ah oui c'est vrai pour Kid...
      Très contente que ce second tome t'es plus aussi :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...